Comment recharger un vélo électrique ?

Qu’est-ce qu’un vélo électrique?

Indicateur d’évolution technologique dans le domaine du cyclisme, le vélo électrique figure parmi les choix préférés des amateurs de la discipline. Le vélo électrique a été créé pour restreindre les efforts fournis lorsque l’on roule à vélo. Il facilite l’activité aux personnes étant en difficulté sanitaire, mais voulant absolument monter à vélo. Il est aussi très pratique pour un usage quotidien. Afin de répondre à ces besoins, le vélo électrique est alimenté par une batterie et un moteur. Ces éléments assureront 90% des efforts sous forme d’énergie. Les 10% restants font référence à l’obligation de pédaler pour faire rouler l’appareil. Pour une conduite en ville, la vitesse est régie par la norme européenne la limitant à 25 km/h. Plusieurs modes sont mis à disposition de l’utilisateur. Ainsi, il jaugera lui-même l’effort à fournir ainsi que l’assistance attribuée par le vélo. Comme tout appareil électrique à batterie, ce type de vélo doit être rechargé. Nous vous montrons comment recharger un vélo électrique correctement.

Le modèle le plus prisé du marché

LUTACE a complété sa gamme de vélos électriques avec un modèle dédié à une femme iconique du milieu : Libby Miller. Sous ses airs gris météore, ce tout nouveau produit est destiné à l’adulte, homme comme femme. Les pneus mesurent 26 pouces, ce qui procure à l’appareil une grande aisance sur tous les terrains, même les plus sableux ou accidentés. Pour que le vélo fonctionne, une batterie à grande autonomie ainsi qu’un moteur de 250 W ont été installés. Profitez de ce véhicule sur 70 km non-stop. De plus, il ne pèse que 19 minimes kg. Transportez-le où vous voulez et quand vous voulez, il est livré 100% monté.

Comment recharger un vélo électrique

Acheter un vélo électrique pour homme ou pour femme représente des risques considérables. Il n’est pas rare que certains nouveaux utilisateurs tombent sur des produits non performants. Certains font face à un vélo avec une qualité médiocre, se détériorant dès les premiers chocs. Le plus souvent, les acheteurs se plaignent sur l’autonomie réelle de la batterie. Sachez qu’il ne s’agit pas forcément d’un défaut de fabrication. Même s’il est affiché que l’autonomie atteint les 70 km, si vos pneus sont mal gonflés alors que vous transportez 150 kg de bagages, le vélo consommera plus d’énergie que prévu.

Aussi, l’autonomie dépend du mode de travail auquel vous assignez votre activité. Le mode électrique réduit l’autonomie à la moitié. Les niveaux d’assistance, quant à eux, agissent de manière croissante sur l’énergie consommée. Une fois la batterie déchargée ou arrivée à ses 50%, vous devez la recharger. Voici quelques points essentiels à retenir lors de cette étape.

  • Brancher et recharger un vélo électrique convenablement

Avant tout, retenez bien qu’il ne faut jamais laisser la batterie se vider totalement avant de la brancher, sauf au cours du rodage lors des 5 ou 6 premières utilisations. Entre 10% et 50%, il sera déjà nécessaire de recharger la batterie de votre vélo électrique. Lorsque vous la branchez, vérifiez bien que les bornes sont adéquates aux pôles. Optez toujours pour le chargeur d’origine. Afin d’éviter les courts-circuits, n’oubliez pas de comparer l’intensité de la prise source avec celle indiquée pour la batterie. Attendez que la batterie soit chargée à 100%, puis retirez-la dès que ce nombre est atteint.

  • Un environnement adéquat pour recharger un vélo électrique

L’état de la batterie dépend aussi de l’endroit dans lequel vous le rechargez. Cela influera sur sa longévité. La température adéquate varie entre 15 et 30°C. Au-dessous de cela, les lieux seront trop froids pour permettre une recharge complète de la batterie. Au-delà de la valeur indiquée, une surchauffe risque de survenir, dans la pire des cas, une explosion. Lorsque la batterie est exposée au soleil, ne la rechargez pas. Cela est aussi valable pour un secteur de courant se situant près d’une source de chaleur. Pour une recharge optimale de l’appareil, posez-la sur une surface revêtue d’un enduit solide.

Les différents types de vélos électriques

Les VTT électriques

Rappelons que VTT fait référence à Vélo Tout Terrain. Ce type de vélo a été créé pour une expérience agréable à vélo en nature. Le VTT se reconnaît à son cadre spécifique ainsi qu’à ses composantes. Un moteur électrique leur est attribué pour accompagner les aventureux. Vous pourrez désormais tenter les parcours les plus rudes grâce à l’assistance électrique. Les VTT électriques sont pourvu des caractéristiques exceptionnelles d’un VTT en plus de performances électriques uniques.

Les vélos rapides à assistance électrique

Le véhicule deux-roues motorisé a toujours existé. Si vous n’y avez pas vraiment accroché, mais que le concept vous a plu, ceci est une alternative très intéressant ! Vous continuerez à pédaler tout en bénéficiant d’une réactivité et d’une force de manœuvre accrues du vélo. Sa différence se remarque sur l’existence de sa vitesse de croisière. Profitez-en à votre guise, mais n’oubliez pas votre casque et votre assurance. Attention, ce type de vélo électrique ne pratique pas sur les pistes cyclables.

Les vélos électriques pour la ville

Le plus utilisé de tous, les vélos électriques pour la ville ont été adaptés pour un usage au quotidien. Ce type est surtout réputé au sein des travailleurs utilisant le vélo comme principal moyen de locomotion : facteurs, livreurs, etc. Les vélos qui parcourent les pistes cyclables des grandes métropoles sont majoritairement des vélos électriques pour la ville. Certaines personnes l’utilisent même pour se rendre au travail, une idée à la fois économique et respectueuse de l’environnement.

Apprendre plus sur les VTT électriques dans notre guide d’achat spécialement dédié.

Comment choisir entre les différents vélos électriques

Vu la diversité de vélos électriques disponibles sur les sites du commerces et autres revendeurs, choisir devient compliqué. En plus, ces nouveaux appareils sont composés de toute une panoplie de caractéristiques. Toutes doivent être prises en compte si l’on veut s’acquérir le meilleur. Pour vous aider, nous vous confions quelques détails incontournables lors de votre choix. Le premier est le matériel de base composant le cadre. L’aluminium représente le top à cause de sa légèreté, mais surtout de sa haute résistance.

Ensuite, vérifiez la batterie. Une composition en lithium-ion est préconisée si vous recherchez un vélo électrique à utiliser sur le long terme. Quant au moteur, une puissance d’au moins 250W vous permettra de profiter de votre vélo électrique comme il le faut. Avant de passer au prix, voyez les autres atouts disponibles : pare-boue à l’avant et à l’arrière, deux lumières LED, klaxon et pourquoi pas outils d’installation également.